Fondé en 1976, par le ténor Alain Nonat, le Théâtre Lyrichorégra 20 est un organisme culturel canadien à but non lucratif qui a pour mission la promotion de la musique, plus particulièrement de l’opéra chez le grand public et les jeunes, ainsi que la promotion d’artistes talentueux d’ici et d’ailleurs.

 

Author: L20

18 Avril

Billetterie

GALA BÉNÉFICE DES JEUNES AMBASSADEURS LYRIQUES
Samedi 20 octobre 2018 – 19 h 30 – Salle Claude Champagne

Billets :

  • Réguliers : 45 $
  • Étudiants et moins de 18 ans : 25 $
  • VIP (Gala et réception) : 100 $

Achat en ligne : www.osjm.org/billetterie

ou achat par chèque au nom du Théâtre Lyrichorégra 20 avant le 10 octobre à l’adresse suivante :

Théâtre Lyrichorégra 20
4946 rue Hortie,
Montréal (Qc) H8Y 1Z3

ou le soir du concert, en argent comptant seulement.

 

Pour tout achat d’un billet pour le gala vous aurez la chance d’obtenir un billet à la Soirée Lyrique Bavaroise (le 18 octobre) ou à la Soirée Lyriques Italienne (le 19 octobre)
 
SOIRÉE LYRIQUE BAVAROISE – 18 octobre 2018, 19h30
Salle Marie Stéphane- Ecole de Musique Vincent d’Indy
628 Chemin Côte Sainte- Catherine, Outremont
Sous le patronage de la Représentation de la Bavière au Québec

Entrée libre sur invitation à OPERAJAL@gmail.com
Une présentation du Théâtre Lyrichorégra 20 dans cadre des JEUNES AMBASSADEURS LYRIQUES
 
SOIRÉE LYRIQUE ITALIENNE – 19 octobre 2018, 19h30
Salle Marie Stéphane- Ecole de Musique Vincent d’Indy
628 Chemin Côte Sainte- Catherine, Outremont
Sous le patronage d’Institut Culturel Italien de Montréal
Entrée libre sur invitation à OPERAJAL@gmail.com
Une présentation du Théâtre Lyrichorégra 20 dans cadre des JEUNES AMBASSADEURS LYRIQUES
 

Informations : 514 684 7287

Read More

xxv Gala des Jeunes Ambassadeurs Lyriques – 20 octobre 2018

Samedi 20 octobre 2018 – 19 h 30

Salle Claude Champagne

GALA BÉNÉFICE DES JEUNES AMBASSADEURS LYRIQUES,

sous la présidence d’honneur de M. Michel Robitaille, PDG de LOJIQ

 

26 Artistes lyriques de 10 pays

accompagnés par

l’Orchestre symphonique des jeunes de Montréal,

sous la direction de Louis Lavigueur

 

Billets :

– Réguliers : 45 $

– Étudiants et moins de 18 ans : 25 $

 – VIP (Gala et réception) : 100 $

 

Achat en ligne : www.osjm.org/billetterie

 

ou achat par chèque au nom du Théâtre Lyrichorégra 20 avant le 10 octobre

Théâtre Lyrichorégra 20
4946 rue Hortie, Pierrefonds (Qc) H8Y 1Z3

ou le soir du concert : paiement en argent comptant seulement.

 

Informations : 514 684 7287

Read More

Soirée Lyrique de Moscou à Montréal – 16 juin 2018

Soirée Lyrique de Moscou à Montréal

Sous la co-présidence d’honneur de

Sharon Azrieli

Artiste lyrique

Yury Bedzhanyan

Consul général de la Fédération de Russie

Doyen du corps diplomatique

Le Théâtre Lyrichorégra 20 présentera avec la collaboration de l’Ensemble Sinfonia de Montréal et de l’Opéra Helikon de Moscou, le samedi 16 juin à 20 heures, à la salle Claude Champagne, la deuxième Soirée Lyrique de Moscou à Montréal. La première fut présentée avec succès le 30 novembre dernier à l’Opéra Helikon de Moscou.

Lors de cette soirée vous découvrirez des oeuvres du répertoire russe de Tchaïkovsky, Stravinsky, Borodine mais aussi des oeuvres de Mozart, Verdi, et Donizetti. Elles seront interprétées par quatre chanteurs russes de l’Opéra Helikon de Moscou et trois chanteurs canadiens, Jeunes Ambassadeurs Lyriques, sous la direction du chef Louis Lavigueur. Un magnifique concert en perspective, à ne manquer sous aucun prétexte!

L’objectif principal de cette soirée est de créer des échanges lyriques entre Montreal et Moscou et de permettre à des jeunes artistes de la relève des deux pays de se produire côte à côte devant des publics différents.

Les artistes : Lidiya Svetozarova, soprano – Suzanne Taffot, soprano – Rachele Tremblay, mezzo-soprano – Ivan Gyngazov, tenor – Hugo Laporte, baryton – Maxim Perebeynos, baryton – Georgy Ekimov, basse.

Ce concert fait suite à des rencontres entre le directeur artistique de l’Opéra Helikon de Moscou, Dimitri Bertman et le directeur général et artistique du Théâtre Lyrichorégra 20. Les deux soirées à Moscou et à Montréal sont réalisées avec le soutien du soprano Sharon Azrieli et de sa fondation Opera Cares.

JOUR : samedi 16 juin 2018

HEURE : 20h00 

ENDROIT : Salle Claude Champagne

ADRESSE : 220 Avenue Vincent-D’Indy, Montréal, QC H2V 2T2

BILLET : EN PRÉVENTE EN LIGNE AU : WWW.ENSEMBLESINFONIA.COM

Adultes et aînés 30 $ | Étudiants et moins de 18 ans 15 $

À LA PORTE LE SOIR DU CONCERT – ARGENT COMPTANT SEULEMENT

Adultes et aînés 35 $ | Étudiants et moins de 18 ans 25 $

RENSEIGNEMENTS : 514 684 7287 – theatreL20@gmail.com

Read More

RÉSULTATS – AUDITIONS JAL 2018

RÉSULTATS / RESULTS

AUDITION NATIONALE JAL 2018

Membres du comité de selection des auditions nationales Avril 2018

Adam Benzwi- Conductor- Berlin Komische Opera

Andre Bücker- Intendant Opera d’Augsburg

Hans Nieuwenhuis – Orfeo fundation -Amsterdam

Alain Nonat- General & artistic director – Théâtre Lyrichorégra 20

Les chanteurs sélectionnés en avril 2018, seront écoutés par 14 directeurs d’opéra invités

pour la selection finale durant les concerts du 17-18-19 et du Gala du 20 octobre.

France-Allemagne-Italie-Suisse-Hollande-Serbie-Autriche-Mexique-Corée

The singers selected in April will be listened by 14 Opera directors invited for the final selection

During the concerts of October 17-18-19 and the Gala of the 20.

France-Germany-Italy-Swiss-Serbia-Netherland-Austria-Russia-Mexico-Korea

ELISABETH BOUDREAULT, soprano

MAUDE CÔTÉ-GENDRON, mezzo-soprano

SASHA DJIHANIAN, soprano

EVE DESSUREAULT, soprano

MARCEL D’ENTREMONT, tenor

BETH HAGERMAN, soprano

ANDREW HAJI, tenor

JEAN-PHILIPPE MC CLISH, baryton-basse

HUGO LAPORTE, baryton

ELLEN MCATEER, soprano

IRINA MEDVEDEVA, soprano

CECILE MUHIRE, soprano

ELISABETH POLESE, soprano

CHELSEA RUS, soprano

JONAH SPUNGIN, baryton

CATHERINE ST-ARNAUD, soprano

SUZANNE TAFFOT, soprano

KARINE WHITE, soprano

Doublure

ODÉI BILODEAU, soprano

MARIE-ANDRÉE MATHIEU, mezzo-soprano

Les engagements, concerts, stages et auditions sont offerts au Gala en octobre

Engagements, concerts, training sessions and auditions are offered at the gala in October

Read More

La Castafiore du droit

Dans son bureau d’un édifice de la rue Saint-Antoine, tout juste derrière la statuette représentant l’allégorie de la justice, une douce musique sort du poste radio. Me Suzanne Taffot, 33 ans, travaille à son compte sur ses dossiers en droit de l’immigration et de la famille, au son des opéras de Verdi et Puccini, ou de la Symphonie n9 de Beethoven.

C’est là l’essence de sa vie: la musique et le droit.

Le droit pour rendre justice à sa mère

Cette avocate, née en Espagne de parents camerounais, a commencé ses études de droit en Afrique, avant de poursuivre en France.

« La situation de ma mère m’a poussée à faire du droit. J’ai grandi dans une famille monoparentale et je voyais tout ce qu’elle endurait. Au Cameroun, les femmes seules n’ont pas accès à certaines choses. Déjà, quand j’étais petite, ça m’enrageait. J’ai fait droit pour elle et pour toutes ces femmes », dit-elle.

Détentrice de deux maîtrises en droit, Me Taffot a travaillé en France, en tant que juriste pour Lafuma, une entreprise de fabrication de matériels de sport.

En 2010, elle décide d’immigrer avec son futur mari au Québec, guidée par des opportunités professionnelles. Son Barreau en poche, elle travaille au cabinet Waïce Ferdoussi, à Montréal. Quelques années plus tard, elle en partira pour se lancer à son compte.

L’avocate apprécie en tout cas la méthodologie québécoise. « Ici, la pédagogie est plus axée sur l’aspect pratique du droit, c’est plus concret », raconte-t-elle.

Le chant pour s’évader

En même temps qu’elle suit ses cours de droit à l’Université de Montréal pour passer ses équivalences, elle suit une formation en chant. « Je chantais déjà au Cameroun et en France. J’ai décidé de poursuivre ici par plaisir. C’est là qu’on m’a dit que j’étais soprano. Je pensais plutôt être mezzo… », raconte l’avocate.

Ce plaisir de chanter l’opéra n’était pourtant pas naturel chez la jeune Suzanne

Ce plaisir de chanter l’opéra n’était pourtant pas naturel chez la jeune Suzanne

Ce plaisir de chanter l’opéra n’était pourtant pas naturel chez la jeune Suzanne. « Je détestais ça parce que je ne comprenais pas ce qu’il se passait. Je voyais des gens chanter des choses incompréhensibles – à l’époque, il n’y avait pas encore de sous-titres – , avec une gestuelle à laquelle je ne comprenais rien », se souvient Me Taffot.

Si l’opéra ne la séduit pas tout de suite, la musique de manière plus générale lui permet de s’évader.

Ce n’est que lorsqu’un ami lui propose d’interpréter en duo un opéra qu’elle a appris à apprécier ce style. « Tout est une question de curiosité finalement », dit-elle, tandis que dans son bureau, la voix de la présentatrice lance une nouvelle œuvre à la radio.

La liberté… d’aller en Italie

Aujourd’hui, en plus de ces deux maîtrises en droit, elle a une maîtrise en interprétation chant classique et parvient à allier les deux au quotidien. « C’est mon équilibre. Cela va sembler un peu niais de dire ça, mais mon but dans la vie, c’est d’être heureuse. C’est aussi pour cette raison que je suis partie du cabinet Waïce Ferdoussi, car je voulais pouvoir choisir mes dossiers et partir en Italie si j’y avais un contrat de chant », dit-elle.

Lui trouver ce genre de contrats, c’est la responsabilité de son agente. « Elle me trouve des auditions ou alors je passe par le programme des jeunes ambassadeurs », précise-t-elle. Par an, elle fait environ 20 à 30 prestations. Des opéras, des récitals, des concours ou des concerts.

Son souvenir le plus marquant a été son récital de fin de maîtrise. « Lorsque j’avais fini, je me suis dit que oui, j’allais vraiment continuer à chanter. Je le fais pour moi, parce que ça me transporte et je ne pense pas que je pourrais procurer autant de sérénité aux gens si je ne me faisais pas plaisir aussi à moi-même », raconte-t-elle.

La musique est devenue sa « drogue », « bien plus qu’une passion, c’est la continuité de moi-même ». Mais sans tomber dans les clichés. Me Taffot ne chante pas sous la douche, en cuisinant ou en se baladant dans la rue.

Elle garde tout pour ses prestations. Notamment sa favorite. Celle où elle incarne Mimi dans La Bohème de Puccini. « C’est une femme forte qui m’inspire », dit la soprano.

Son dernier concert a eu lieu samedi, avec le chœur des enfants de Montréal. Puis elle s’envolera pour donner de la voix à l’Opéra de Massy et de Limoges en France. En secret, elle caresse le rêve de chanter un jour à l’Opéra de Montréal

 

Source: http://www.droit-inc.com/article21651-La-Castafiore-du-droit

Read More

INVITATIONS EN RUSSIE / INVITATIONS IN RUSSIA

Concert le 30 novembre 2017 à l’Opéra Helikon de Moscou avec l’orchestre de l’opéra / Concert on November 30th,2017 at the Moscou Helikon Opera with the orchestra

Hugo Laporte, baryton – Lucas van Lierop, tenor

Lara Secord Haid, soprano – Beste Kalender, mezzo-soprano

 

PRIX OFFERTS

 

PRIX DU CENTRE FRANÇAIS DE PROMOTION LYRIQUE

Une bourse de 1000 euros

Hugo Laporte, baryton

 

PRIX LYRIQUE ÉTRANGER / FOREIGN LYRIC PRIZE

Deux bourses de 500 dollars / Two bursaries of 500 dollars

Kyeongwook Jang , basse – Carlos Lopez, baryton


LES PRIX FRANCIS POULENC

Des bourses d’interprétation d’oeuvres de Francis Poulenc

Saihin He, baryton –  1 200 $

Chantal Nurse, soprano –  1 000 $

Alexandra Smyther – 800 $

Suzanne Taffot – 600 $

Suzanne Drolet – 500 $

Cristina Pisani – 500 $